P

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du 8 mars au 19 avril 2008

LA POSSIBILITE D’ETRE DU CIEL
 

Joséphine Michel
©Thierry Le Saëc

Parce que l'abstraction peut être l’une des formes les plus vives de la réalité, son langage est toujours en prise avec le monde. Dès 2004, la photographie numérique et toutes les possibilités qu'offre celle-ci en matière de création, vont être explorées par Thierry Le Saëc. Il pressent que ce nouvel outil va devenir rapidement une nouvelle technique de l’estampe et, plus encore, un nouveau média qui a la capacité de saisir de nouvelles sensibilités d’être au monde, une autre traversée des apparences. « J’aime la porosité » dit-il et l’image photographique, avec toutes les ressources du numérique, va lui donner la possibilité d’une autre épopée du réel, « un seul grain de ciel, peut contenir tout le paysage, plus encore le paysage et tous ceux qui le fondent ». 
 « La peinture sur toile n’a pas supplanté, dans le travail de Thierry Le Saëc, les autres supports. Ce n’est pas un aboutissement qui ferait table rase du reste, mais plutôt un but à atteindre, pour élargir les frontières de ses recherches. Dessins, gravures, peintures ne se réduisent pas à des techniques, explorées pour elles-mêmes, mais sont des outils conjugués au service d’une réflexion globale. A l’inverse de la plupart des artistes, la peinture semble être la part secrète de son œuvre de graveur. Dans ce domaine, ses travaux récents intègrent les infinies et subtiles variations du numérique, images captées, appropriées et poétisées puis restituées en de multiples originaux. » (5) précise Marie Françoise Le Saux, conservatrice des musées de Vannes.

Sylvain Girard
©Thierry Le Saëc

                                                       
Comme le souligne Daniel Kay dans son très beau texte Imago ignota   : « Certaines propositions plastiques mettent en scène dans le même cadre l’image numérique et la peinture. L’ancien et le nouveau, direz-vous. Pas si simple ! Les noirs vous font penser à la grande tradition du nocturne à l’age baroque. Les gris vous rappellent les radios un peu floues que les médecins développent sous vos yeux et vous signifient votre fragilité… La généalogie de l’ensemble vous réserve des surprises… Ni ancien, ni moderne, mais plutôt écart et tension, brèche ou laissez-passer… ».

 _________________

Né en 1957, Thierry Le Saëc développe depuis maintenant plus de 20 ans un travail de plasticien, privilégiant la peinture et le dessin. En 1989, il découvre la gravure à l’occasion de la mise en œuvre d’un atelier de pratique artistique sur Hennebont. Paul Mahé, ancien élève de l’école des Beaux-arts de Lorient lui donnera les bases et rudiments nécessaires pour développer un travail personnel. Très rapidement, dès 1992 Thierry Le Saëc s’intéressera au livre d’artiste qui met en dialogue et en correspondance son travail de graveur et de plasticien avec des écritures diverses. Alain Jégou, Henri Droguet, Erwann Rougé, Daniel Kay, Charles Madézo mais aussi Charles Juliet, Bernard Noël, Dominique Sallenave ou Guillevic, pour n’en citer que quelques uns, l’accompagneront dans cette aventure. Aujourd’hui c’est plus de 40 livres qui ont été ainsi réalisés.
Pour Thierry Le Saëc, il n’y a pas de frontière entre l’atelier du peintre et celui du graveur. Chaque technique permet le rebond, relance et nourrit le processus créateur. Il cherche et explore toutes les techniques qui permettent à l’œuvre de se réaliser ou de se penser. Pointe sèche, eau-forte, monotype, travail sur le cuivre, le zinc ou le plexi, empreintes, rehauts… jusqu’à l’exploration des nouvelles techniques liées au numérique et aux possibilités offertes par les logiciels de l’ordinateur, tout peut s’explorer. À la seule condition de rechercher l’outil le plus juste qui permette d’être au plus près d’une vérité ou d’une nécessité, avec comme seule ambition le partage et le dialogue autour de celle-ci.

Sylvain Girard
©Thierry Le Saëc

Expose régulièrement en France et à l’étranger .

Créations photo-numériques
à L'Imagerie 19 rue Jean Savidan 22300 Lannion . Salle 3

coproduction Service Culturel de la Ville de Lannion

du 15 mars au 19 avril 2008
De 15h à 18h30 sauf dim, mardi et férié.
Jeudi : 10h/12h et 15h/18h30

 

Entrée libre



 


©© L'imagerie 2002 - Création : B.Masson