Accueil > Expositions > Expos 2012 > 34e Estivales Photographiques du Trégor « Conditions humaines »

34e Estivales Photographiques du Trégor « Conditions humaines »

JPEG - 57.7 ko
© J Eskildsen - Khurra, district de Dausa, Inde

Si les invités des Estivales 2011 regardaient notre terre à travers le dépoli de leur chambre photographique et s’intéressaient à la magnificence de ses paysages, ceux qui sont accueillis sur nos cimaises à l’été 2012 l’ont sillonnée, au plus loin comme au plus près, avec le souci de témoigner des conditions de vie de ceux qui ont croisé leur chemin.

Joakim Eskildsen et sa compagne l’écrivain Cia Rinne ont parcouru le monde - de la Hongrie à l’Inde, de la Grèce à la Finlande...- à la rencontre des Roms. Ils ont patiemment documenté ces vies hors du temps - ou du moins hors d’un temps, le-nôtre - dans une création à l’esthétisme assumé, avec l’espoir que ses qualités artistiques et poétiques aident à combattre les préjugés .

Jean-Manuel Simoes s’est intéressé lui aussi aux exclus. Chez lui point de lointains voyages mais un périple quasi-quotidien, une quête patiente à quelques encablures de son domicile parisien, au plus proche de ces oubliés de la vie que sont les « sans-logis/papiers/travail » qui survivent à nos portes et qu’on s’efforce d’ignorer dans les vapeurs d’essence du périphérique.

JPEG - 31.1 ko
© Enfant de la rue badigeonné de sang d’animal pour attirer la pitié des passants – Katmandou 2009-Emmanuel Smague

Les modèles d’ « Avant-Après » qui s’offrent à l’objectif de Dominique Delpoux dans la chaleur d’un chantier ou la noirceur d’une usine ont certes un travail mais une journée, traduite en diptyque par l’auteur, semble les vieillir de dix ans ! Dans « Coast line », le photographe chinois Xiao Zhang pour sa part capte ses compatriotes vacanciers - ou exilés - des rives chinoises surchargées dans la multitude de leurs semblables et le rêve (inaccessible ?) d’un ailleurs qui chante. La Chine encore pour Edith Roux dont « Les dépossédés » posent devant les décombres de ce qui fut leur foyer et que le miracle du développement à outrance décidé par un pouvoir central, bien loin des idées de préservation d’un patrimoine minoritaire - celui des Ouïgours en l’occurence - a mis à terre en quelques minutes.

Musicien et photographe, Emmanuel Smague joue du violon...et du Leica. Un sens du contact certain et un optimisme insouciant lui ont ouvert de nombreuses portes, de l’Irak à Tchernobyl, et nous valent aujourd’hui de partager, malgré les drames sous-jacents, ces sourires d’enfants.

Du reportage et du témoignage certes...mais toujours avec une écriture et une signature artistique très personnelles qui nous interrogent sur le monde dans lequel nous vivons.

Les Estivales Photographiques du Trégor 2012 sont organisées par l’Imagerie avec le soutien de la Ville de Lannion, de la Ville de Pleumeur-Bodou, du Conseil Général des Côtes-d’Armor, du Conseil Régional de Bretagne, du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Bretagne) et avec le soutien de l’Office Municipal de la Culture et des Loisirs de Pleumeur-Bodou.

Présidente : Monique Loarec. Coordination des Estivales : Jean-François Rospape.




  • "Photos Nouvelles" spécial Imagerie

  • L’imagerie

    19, rue Jean Savidan 22300 LANNION
    Tél. : 02.96.46.57.25
    Mail : l-imagerie@orange.fr

    D’octobre à juin :
    ouvert du mardi au samedi, de 15h à 18h30.
    Le jeudi : de 10h30 à 12h30 et de 15h à 18h30.

    En juillet, août et septembre :
    ouvert du mardi au samedi,
    de 10h30 à 12h30 et de 15h à 18h30.
    Sauf jours fériés.